EN LIBRAIRIE

« Un formidable voyage. »

Lou-Eve Popper, Lire

 

« Deux tableaux fascinants se superposent : la vie d'une pionnière qualifiée de mélancolique et une histoire des spectres et de leurs intercesseurs. Le tout se noue autour d'une quête très intime. »

Sophie Pujas, Le Point

 

« J'adore la démarche, la richesse de la matière brassée, la force d'évocation. Passionnant ! »

Christian Palvadeau, blog de la Médiathèque du Doubs

 

Sur le site lecteurs.com :

 

« Une histoire étonnante, qui m'intrigue et m'envoûte. »

Nath Bertrand

 

« On se prend au jeu, on veut découvrir la vérité tout autant qu'Hannah, et on finit par dévorer ce livre. »

Marion Poidevin

 

« C'est comme cela que le journalisme devient écriture. »

Serge-René Fuchet

 

« On s'attache à Julia dès les premières pages. »

Miss Charity

« Fidèle à sa méthode, Gitta Sereny a voulu comprendre plutôt que juger. Un modèle du genre. »

Jérôme Dupuis, L'Express

 

« Gitta Sereny fut une immense journaliste, écrivaine, historienne. »

Dominique Simonnot, Le Canard enchaîné

 

« La force de Gitta Sereny, une fois de plus, est d’articuler l’empathie humaine et la rigueur. Toujours soucieuse des faits, dans leur crudité la plus nue, il n’y a chez elle ni victimisation simpliste ni jugement surplombant. »

                                                       Catherine Portevin, Philosophie Magazine

 

« Pourquoi un acte aussi atroce ? Gitta Sereny, l'une des plus grandes journalistes d'investigation, a assisté à toutes les audiences du procès. Elle s'est entretenue avec les familles des meurtriers, leurs instituteurs, les travailleurs sociaux et les policiers chargés de l'enquête pour essayer de comprendre. »

Macha Séry, Le Monde des livres

 

« Ce qui fascine, c’est la force d’investigation de Gitta Sereny, cette volonté d’aller au bout, de se saisir du moindre détail. Ses livres sont toujours des plongées saisissantes dans les tréfonds de l'âme humaine. Un journalisme qui s'élève à la hauteur de la littérature. »

Laurent Lemire, Livres Hebdo

 

« Gitta Sereny est un modèle d'enquêtrice par sa rigueur et sa ténacité. Dans La Balade des enfants meurtriers, on retrouve son interrogation sur les racines du mal. »

Marie-Laure Delorme, Le Journal du dimanche

« Un moment de grande fureur comique.

Pour notre plaisir, ça cafouille, ça chatouille et ça bafouille. »

Frédéric Pagès, Le Canard enchaîné

 

« Un livre absolument passionnant, qui rappelle l'importance de Jean-Christophe Averty, un grand créateur. »

Michel Ciment, « Le Masque et la Plume »

 

« Le pouvoir de fascination de ce Méliès de la télévision reste intact, deux mois après sa disparition. On le retrouve dans ce joli volume d'entretiens. »

Antoine de Baecque, Le Monde des livres

 

« Averty, ce génial inventeur, nous manque, et ce n'est pas Cyril Hanouna qui va nous consoler. Heureusement, il y a les archives, et maintenant un livre, qu'il faut absolument se procurer. »

Sébastien Le Fol, Les Matins, France Culture

 

« Une très bonne idée d'éditeur pour un bel hommage à un artiste unique, et qui nous laisse orphelins. »

François Kasbi, Valeurs actuelles

 

« Puisqu'un homme averti en vaut deux, j'aimerais provoquer une vague de dédoublements dans tout le pays en vous avertissant de l'existence en version papier de l'un des derniers grands entretiens accordés par Jean-Christophe Averty. »

Richard Gaitet, Nova Book Box, Radio Nova

 

Retrouvez Noël Herpe sur France Inter (à partir de 55 min. 15 s.)

« À travers une série de portraits d’une remarquable justesse, Lardreau saisit ce qu’on appelle (à raison ou à tort) la « classe moyenne » – celle-là même dont on dit que le « déclassement » l’a entraînée vers le FN. Il en résulte un ouvrage digne, prouvant qu’on peut mettre en avant la carte et le territoire sans pour autant oublier l’humain. »

Baptiste Liger, Lire

 

« Comment raconter l'histoire de ceux qui n'en ont pas ? C'est le pari de l'écrivain Fabrice Lardreau dans ce reportage littéraire aussi sensible qu'éclairant. »

                                                       Sophie Pujas, Le Point

 

« Un livre délicat et inclassable, qui ausculte les petits bonheurs, les nostalgies et les peurs de ce terroir. À quelques semaines de la présidentielle, il dresse un portrait subtil et précieux d'une certaine France invisible que l'on finirait presque par oublier. »

Jérôme Dupuis, L'Express

 

« Un essai passionnant d'un auteur curieux qui permet, loin des phantasmes et des certitudes des politiciens, d'appréhender le coeur de la France et des Français. A travers le portrait de ce village et, en creux, de cet auteur, c'est toute une vie qui se dévoile. »

Pierre Krause, Babelio

 

Retrouvez Fabrice Lardreau sur Sud Radio - ici (27'50'') et - et dans La Repubblica.

Narrative nonfiction, enquêtes, essais, débats. La littérature du réel sous toutes ses formes.

Liens amis

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Éditions Plein Jour