À PARAÎTRE

EN LIBRAIRIE

Sélectionné pour le prix Wepler.

 

"Plus fort que Don Quichotte !"

Frédéric Pagès, Le Canard enchaîné

 

"Un beau récit sur un Don Quichotte aux allures mi-médiévales mi-clownesques."

Jean-Philippe Rossignol, ArtPress

 

"Une magnifique rencontre entre un auteur et son sujet."
François Groff, librairie Le Livre et la Tortue, Issy-les-Moulineaux

 

"On ne fait que des miracles ! C'est le cas de le dire, après la lecture de cette histoire absurde, héroïque, magnifique." Matteo Cavanna, librairie Gallimard, Paris

 

"L'histoire poétique et singulière d'un constructeur de cathédrale. Un beau texte à découvrir !"

Marion, librairie Mémoire 7, Clamart

 

"La réalité, comme par magie, devient plus folle que la fiction.

Un petit texte d'une grande puissance !" Émilie Pautus, librairie La Manœuvre, Paris

 

"Un livre magnifique."
Vincent Ladoucette, librairie Privat, Toulouse
 
"Une belle découverte." Magali Le Moullec, librairie Durance, Nantes
 
"Un régal !" Aurélie Garreau, librairie Le Monte-en-l'air, Paris
Sélectionné pour le prix Décembre.
 
"Dissimulons ! inaugure avec éclat la nouvelle collection "Les Invraisemblables". Soixante-dix pages claquantes comme des talons hauts et serrées comme des bas résille."
Jérôme Garcin, L'Obs
 

"Un petit bijou sur ce qu'on peut appeler la tragédie sociale : comment des êtres se retrouvent exclus par les autres, pour une raison qu'on ne connaît pas très bien. C'est absolument magnifique."

Arnaud Viviant,
"Le Masque et la Plume",
France Inter
 
"On se demande parfois ce qu'est la littérature, ou si la littérature existe toujours aujourd'hui : ce petit livre, c'est deux heures de pure littérature."
Arthur Dreyfus,
"Le Cercle", Canal +
 
"Ce texte dissimule en lui les germes de ce qui fait un grand écrivain, celui-là même qui vous emmène là où vous ne pensiez pas aller et qui repense la littérature et la fiction. Formidable."
Blog Manœuvres de diversion

"Voici sans doute l'un des livres les plus importants, troublants et dérangeants jamais écrits sur le nazisme. Le niveau de détails et d'incarnation auquel elle parvient est aussi stupéfiant que cauchemardesque. Comme avec le film Shoah, mais cette fois dans la sphère des bourreaux, on a la sensation en lisant ce livre d'approcher physiquement ce qu'a dû être la réalité du nazisme."

Marc Weitzmann, Le Magazine littéraire

 

"Difficile de savoir qui est le plus fascinant, de Gitta Sereny elle-même ou des personnalités sur lesquelles cette grande journaliste écrivit tout au long de sa carrière."

                                                   Jean-Louis Jeannelle, Le Monde des livres

 

"L’auteur pose les questions fondamentales de la responsabilité individuelle ; du mensonge et de la culpabilité. Ces mêmes questions hantent également, dans les autres enquêtes recueillies ici, les enfants et les parents des hiérarques du régime. Elles hantent aussi les générations successives de jeunes, et au-delà, toute la société allemande qui - nous pouvons en être certains - se les posera encore pendant longtemps."

Association des professeurs d'histoire et de géographie

 

"Comment la barbarie nazie a-t-elle pu surgir au cœur de l'Europe civilisée ? Quelles justifications bourreaux et complices se sont-ils trouvées pour y contribuer ? Pour tenter de le comprendre, il faut absolument lire Dans l'ombre du Reich. Une somme dont la finesse de l'analyse psychologique et sociologique équivaut, sinon dépasse, la perspicacité d'Eichmann à Jérusalem."
Paulina Dalmayer, Causeur

 

"Ces textes fourmillent d'informations, de réflexions, de questionnements, de réponses à de nombreuses interrogations, le tout par l'entremise d'une écriture captivante, fluide et par une maîtrise parfaite de la construction d'ensemble."

Yves Faucoup, Mediapart

 

"Les interactions permanentes entre expériences, émotions et souvenirs personnels, et les analyses historiques, sociales et journalistiques de Gitta Sereny font toute l’originalité de son travail. Elle ausculte au plus près le corps du mal qui, loin d’être fascinant, apparaît misérablement humain."

Victorine de Oliveira, Philosophie Magazine

 

"L’immense talent de Gitta Sereny est de savoir rendre leur part d’humanité aux bourreaux, ce qui est encore plus dérangeant. Beaucoup, dans des circonstances similaires, pourraient faire pareil. Elle est dans le gris de la vie, loin de tout manichéisme."

Marc Semo, Libération

 

"La force de l'ouvrage de Gitta Sereny est de glisser avec talent de la douloureuse nostalgie d'un Stefan Zweig à l'acuité journalistique du Joseph Kessel de L'Heure des châtiments. Un maître livre."
Jean-Louis Thiériot, Le Figaro Histoire

 

"Gitta Sereny évoque dans ce livre-témoignage ses rencontres. Mises bout à bout, elles font de cet ouvrage un portrait impressionniste mais très précieux de l'Allemagne nazie et, mieux encore, de l'Allemagne d'après-1945. (...) Un portrait passionnant de ce qui reste, au fond, l'impensé allemand."

Jacques de Saint Victor, Le Figaro littéraire

 

"Dans l'ombre du Reich est moins un livre d'histoire qu'un livre sur les traces de l'histoire. Avec Gitta Sereny, on entre dans le nazisme par une porte dérobée. Le mal y apparaît moins impressionnant même si l'horreur qu'il dégage est identique."

Laurent Lemire, L'Obs

Narrative nonfiction, enquêtes, essais, débats. La littérature du réel sous toutes ses formes.

Liens amis

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Éditions Plein Jour