496 pages, 22 euros

En librairie le 13 septembre 2019

ISBN : 978-2-37067-041-0

Contact presse : Tiffany Meyer, 06 26 67 24 35, tiffany.meyer.presse@gmail.com

Dominique Noguez et Michel Taillefer se sont rencontrés en septembre 1962 dans la khâgne du lycée Louis-le Grand. Ils sont entrés ensemble à l’École normale supérieure. Les lettres que Dominique Noguez a décidé de publier après la mort de son camarade couvrent les dix premières années de leur amitié, de leurs débuts de jeunes intellectuels à leur entrée dans la vie adulte.

 

Jeux, plaisanteries, inventions langagières, récits drolatiques ou passionnés de leurs journées, de leurs rencontres, de leurs voyages, ces lettres, quelquefois émaillées de disputes, font revivre tout un pan de la vie politique et culturelle de l’époque - Mai 68, le référendum de 1969, les colloques de Cerisy, les premières publications, la découverte de New York, de la contre-culture, du cinéma expérimental...

Deux garçons s’amusent, et tiennent ensemble la chronique de leur jeunesse, avec une vivacité, un plaisir d’écrire qui donnent le sentiment de les entendre parler de vive voix, et d’entrer joyeusement dans la conversation.

 

Dominique Noguez, né en 1942, a publié une cinquantaine de livres, dans les genres les plus divers, du roman (Les Derniers Jours du monde, 1991, ou, en 2018, L’Interruption) au récit autobiographique (Une année qui commence bien, 2013), en passant par des livres inclassables comme Lénine Dada (1989) ou Comment rater complètement sa vie en onze leçons (2002). Il est mort le 15 mars 2019, alors qu’il achevait de préparer l’édition de cette correspondance.

 

 

« Il avait l’érudition malicieuse, l’imagination toujours en alerte, la fantaisie oulipienne, une écriture à la fois savante, complice et légère. » Bernard Pivot

 

« Une œuvre effervescente, imprévisible, toujours en mouvement. » Le Monde


« Il correspondait au mieux à l’esprit français : humour, élégance, éclectisme et provocation. » Le Point

 

Michel Taillefer (1944-2011) était professeur d’histoire moderne à l’université de Toulouse-Le Mirail. Il a longtemps codirigé la revue savante Annales du Midi. Il est notamment l’auteur d’Une académie interprète des Lumières (1984) et de Vivre à Toulouse sous l’Ancien Régime (2000). En 2002, il a dirigé le collectif Nouvelle Histoire de Toulouse.

 

Création graphique : stefaniloppi.fr

Narrative nonfiction, enquêtes, essais, débats. La littérature du réel sous toutes ses formes.

Liens amis

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Éditions Plein Jour