288 pages, 19 euros

En librairie le 23 octobre 2014

ISBN : 978-2-37067-002-1

C’est, pour beaucoup, une chose entendue : l’islamophobie, ce rejet total, discriminant et violent, de l’islam et des musulmans, ne cesserait de croître dans la société française. Politiques, intellectuels, associations n’en sont plus à discuter de sa nature et de son ampleur. Ils veulent agir avant que la situation n’explose.

Ils auraient raison si leur constat était juste, répondent Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau. Mais il ne l’est pas, comme l’établit l’enquête à la fois historique, théorique, factuelle et juridique qu’ils ont menée. Même s’il se développe dangereusement dans certaines couches de la population, le phénomène demeure marginal, et ce n’est pas en le gonflant artificiellement qu’on parviendra à l’éradiquer. D’autant qu’au passage toute critique de l’islam est en train de devenir suspecte et que mettre la deuxième religion de France à l’abri du libre examen serait une régression inacceptable.

Entre la haine des autres et la haine de soi, y a-t-il encore une place pour une vision équilibrée de la réalité sociale ? La raison peut-elle l’emporter sur les idéologies et les différentes versions de la théorie du complot ? Ce livre serein et ferme, sans autre parti pris qu’une recherche résolue de la vérité, en apporte la démonstration.

 

Isabelle Kersimon est journaliste indépendante.

Jean-Christophe Moreau, spécialiste de l’histoire du droit, est diplômé de l’École des hautes études en sciences sociales et de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’université Aix-Marseille III.

 

Création de la couverture : Anton Jeudi

Narrative nonfiction, essais, débats. La littérature du réel sous toutes ses formes.

Liens amis

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Éditions Plein Jour